Définition EHPAD, fonctionnement & infos utiles

Définition EHPAD et USLD

Définition EHPAD – Un EHPAD représente un lieu de vie conçu spécifiquement pour les seniors nécessitant un soutien quotidien, en raison d’une diminution de leur autonomie. Il s’agit d’une version spécialisée de maison de retraite qui offre des soins médicaux et un environnement adapté tant pour les personnes âgées indépendantes que pour celles souffrant de restrictions physiques ou mentales.

Définition EHPAD & USLD

Définis par la loi de 2002 qui a réformé le secteur social et médico-social, les EHPAD englobent des établissements médico-sociaux (autrement dits maisons de retraite médicalisées ou disposant de ce qu’on nommait précédemment une « section de soins médicaux »), des unités de soins prolongés (USLD), rattachées à un hôpital.

Ces lieux de résidence sont principalement destinés aux individus requérant un accompagnement quotidien et des interventions médicales, qu’elles soient occasionnelles ou permanentes.

Pour les seniors encore pleinement autonomes, d’autres options comme les résidences-autonomie ou les résidences-services peuvent être plus appropriées, bien que les EHPAD soient ouverts à l’accueil de résidents autonomes.

Le choix d’une résidence seniors dépend de plusieurs critères. Pour être admis en EHPAD, il faut généralement avoir atteint l’âge de 60 ans, bien qu’il existe des exceptions permettant de contourner cette règle, notamment pour les personnes handicapées vieillissantes ou pour les couples dont l’un des membres est plus jeune.

Définition EHPAD, ULSD, UVA : Pour les seniors encore pleinement autonomes, d'autres options comme les résidences-autonomie ou les résidences-services peuvent être plus appropriées, bien que les EHPAD soient ouverts à l'accueil de résidents autonomes.

Fonctionne d’une résidence en EHPAD

L’EHPAD combine un habitat groupé favorisant la convivialité avec une prise en charge intégrale de ses résidents.

Voici un aperçu des services offerts au sein de ces résidences :

Confort et logement : Les chambres, individuelles ou doubles, offrent un espace de vie agréable pour une sensation de bien-être. Les dimensions varient de 16 à 22 m² pour une chambre simple et peuvent atteindre de 30 à 35 m² dans les bâtiments neufs pour les chambres doubles. Chaque chambre dispose d’une salle d’eau privée équipée pour garantir sécurité et intimité, incluant toilettes, douche adaptée et lavabo.

Services et commodités : L’entretien des chambres, ainsi que la fourniture et le lavage des linges de lit et de toilette, sont pris en charge. Les résidents peuvent bénéficier d’une connexion pour téléphone et télévision, ainsi que d’un accès Internet. Des espaces communs variés (salons, salle à manger, espaces verts) sont également disponibles pour les activités de groupe et les moments de détente.

Restauration : Les repas sont fournis en pension complète, avec une attention particulière portée à la prévention de la dénutrition et à l’adaptation aux différents régimes alimentaires nécessaires.

Activités et soins : Un programme d’activités physiques, de loisirs ou thérapeutiques est proposé pour contribuer à la prévention des risques associés au vieillissement, comme les chutes ou la perte d’autonomie.

La prise en charge médicale et psychologique est assurée par le personnel de l’EHPAD sous la direction du médecin coordonnateur.

Le suivi médical des résidents, y compris les traitements spécifiques, reste sous la responsabilité du médecin traitant de chaque résident.

Le suivi médical des résidents, y compris les traitements spécifiques, reste sous la responsabilité du médecin traitant de chaque résident.

Qui est en charge des EHPAD ?

La mise en place d’un EHPAD nécessite une autorisation conjointe du Président du Conseil départemental et du Préfet.

De plus, un accord tripartite impliquant l’établissement, le Conseil départemental et l’Agence régionale de santé (ARS), valable pour cinq ans, est essentiel pour l’obtention de financements.

Cet accord garantit à l’EHPAD et à ses résidents plusieurs points clés :

  • L’adoption d’un cahier des charges précis pour garantir la qualité des prestations et des infrastructures,
  • La fourniture aux résidents d’un contrat de séjour et d’un livret d’accueil, qui inclut le règlement interne de l’établissement et une charte des droits des résidents,
  • La réalisation d’évaluations régulières, tant internes qu’externes, pour assurer le maintien des standards de qualité.

Quel est le tarif moyen d’un ehpad ?

Le prix d’un séjour en EHPAD varie en fonction de différents éléments, tels que les services hôteliers offerts, les coûts de construction et d’entretien des locaux, le niveau de dépendance des résidents et la gamme de services proposés.

À la suite de la réforme de 2002, qui avait pour objectif d’accroître la transparence des tarifs, le coût d’un EHPAD est désormais divisé en plusieurs composantes principales :

Le tableau ci-dessous est structuré selon vos instructions, avec cinq colonnes (Partie du tarif, Prestations couvertes, Fixé par, À la charge de, Aides financières possibles) et trois lignes correspondant aux différents tarifs en EHPAD (Tarif hébergement, Tarif dépendance, Tarif soins).

Définition EHPAD : informations utiles sur les prestations, charges et aides.

Partie du tarif Prestations couvertes Fixé par À la charge de Aides financières possibles
Tarif hébergement Logement, restauration, entretien général, animations sociales Le gestionnaire de l’EHPAD Le résident ou sa famille Aide sociale à l’hébergement (ASH), Aide personnalisée au logement (APL)
Tarif dépendance Aide à l’exécution des actes de la vie quotidienne, surveillance médicale Conseil départemental Le résident, selon son degré de dépendance (GIR) Aide personnalisée à l’autonomie (APA)
Tarif soins Soins infirmiers, médicaux, aide-soignant Assurance maladie Pris en charge par l’assurance maladie Non applicable, couvert par l’assurance maladie

Ce tableau offre une synthèse des composantes des tarifs en EHPAD, y compris ce que chaque tarif couvre, qui en détermine le montant, qui doit le payer, et quelles sont les aides financières éventuelles pour alléger ce coût.

Soins global et soins partiels EHPAD

Lors de la conclusion d’une convention tripartite, les EHPAD ont la possibilité de choisir entre un tarif de soins global ou partiel, financé par l’Assurance maladie.

Le tarif de soins partiel couvre le salaire des personnels médicaux et paramédicaux de l’EHPAD, les interventions des infirmiers libéraux, ainsi que le petit et le matériel médical de base.

À cela s’ajoute, dans le cadre du tarif global, la prise en charge des rémunérations des médecins généralistes et des auxiliaires médicaux libéraux intervenant au sein de l’EHPAD, certains frais médicaux spécifiques tels que des examens de biologie, de radiologie et certains médicaments.

A lire aussi : “Le coût des soins en EHPAD et en USLD (unité de soins longue durée“.

Il est important de noter que certains services, comme les soins d’hospitalisation à domicile, les interventions de l’équipe de secteur de psychiatrie, les soins dentaires, les dispositifs médicaux spécifiques, les examens nécessitant des équipements lourds, les honoraires et prescriptions de médecins spécialistes libéraux et les transports sanitaires, ne sont pas inclus dans ces tarifs et restent à la charge des résidents.

À propos de la prise en charge des soins neurologiques

La majorité des EHPAD disposent d’unités protégées Alzheimer ou similaires, conçues spécifiquement pour accueillir les résidents souffrant d’altérations cognitives.

Ces établissements peuvent également inclure des unités spéciales, comme les PASA (Pôles d’Activités et de Soins Adaptés) et les UHR (Unités d’Hébergement Renforcées), mises en place dans le cadre du plan Alzheimer.

Ces espaces dédiés offrent un accompagnement sur mesure aux seniors atteints de maladies neurodégénératives, qui peuvent manifester divers troubles comportementaux, allant de la désorientation à l’apathie, voire à l’agressivité.

Le personnel travaillant au sein de ces unités bénéficie d’une formation approfondie sur les troubles cognitifs, ce qui leur permet d’adopter des approches et des gestes adaptés pour améliorer le quotidien des résidents affectés par différentes formes de démence.

A lire aussi : Un blog ehpad privé pour partager avec les familles


Autres recherches : “Définition EHPAD”

  • Définition ehpad en France
  • Qu’est-ce qu’un EHPAD, définition ehpad et USLD
  • Donne moi la définition EHPAD et définition UVA
  • Que veut dire EHPAD et qui peut y résider ?
  • Informations utiles pour habiter en ehpad
  • A partir de quel âge pour vivre en ehpad ?
  • Savoir plus sur UVA et définition ehpad exacte
  • Quels sont les différents types d’Ehpad et résidences seniors ?
  • Quelles sont les aides pour payer un ehpad ?
  • Les différents établissements de maison de retraite
  • Définition ehpad et UVA en France
  • Liste des types d’Ehpad et leur fonctionnement 
3.7/5 - (4 votes)
Actualités ehpad
Précédent
Idées d’animation en EHPAD
Article suivant
Blog d’ehpad privé et sécurisé : principe et fonctionnement